La création des collections de mode se ré-invente

avril 27, 2020

La création des collections de mode se ré-invente

Malgré le confinement, on poursuit la création de nos prochaines collections, une étape compliquée à réaliser à distance et en visio, Mais on s’adapte !

17H10 est parti du projet et de l’envie de proposer des vêtements “de bon sens” et à un juste prix. De très beaux produits réalisés en petite quantité, proches d’un artisanat local et valorisé, et par dessus tout, des vêtements répondent au quotidien des femmes actives.

On croit à la magie qui peut parfois se produire lorsqu’un ensemble nous fait nous sentir assurées, professionnelles et invincibles. Nous voulons mettre en avant des femmes inspirantes, indépendantes, positives. Celles que l’on croise tous les matins dans le métro, qui mènent plusieurs vies de front et qui adorent ça! Pour elles, nous dessinons des ensembles élégants, confortables et faciles à vivre. 

On vous raconte comment on imagine et crée nos collections.

 

Nous avons commencé par interroger de nombreuses femmes et par écouter leurs besoins. à quoi pensent-elles le matin devant leur garde-de-robe, qu’est ce qui leur fait choisir telle pièce plutôt que telle autre, dans quelles coupes se sentent-elles belles, de quoi ont-elle besoin, qu’est ce qui est important pour elles…

Nous avons ainsi identifié quelles étaient les coupes que vous préférez porter, et sans surprise celles ci dépendent des différentes silhouettes. On a cherché à répondre aux différentes morphologies avec, pour commencer, des pantalons, des jupes, des vestes, adaptés à vous, et plus de pièces à venir au fur et à mesure bien sûr. 

Vous nous avez dit que vous préfériez les matières naturelles, que les finitions soignées et le sens du détail étaient clés pour vous. 

C’est sur la base de toutes ces informations que nous travaillons.

 

1/ Dessiner la collection

Quand on dessine une collection, on veut que chaque pièce soit sublime mais aussi qu’elle soit cohérente dans un ensemble. On réfléchit à des coupes qui se complètent, des couleurs qui s’associent, on s’inspire de notre quotidien, d’art et d'icônes de la mode.

Chez 17H10, notre ambition est que nos pièces soient intemporelles, qu’elles traversent les différentes modes, que vous puissiez les porter souvent, pour différentes occasions, les accessoiriser différemment, toujours avec plaisir.

Pour les premiers essais et inspirations, on prend parfois l’aiguille nous mêmes pour voir si ce qu’on avait imaginé sur le papier fonctionne en tissu et en volume, tout cela sera bien entendu longuement étudié et peaufiné ensuite en modélisme. 

 

2/ Modélisme

Nous croyons à la simplicité et à l’élégance. Et en modélisme, c’est le plus dur : des belles lignes, parfaitement coupées, sans fioriture. Aucun froufrous pour camoufler un pli malheureux ou une pièce mal ajustée, le tombé doit être parfait !

Tout cela correspond au travail de la modéliste. Nous en avons une formidable et lui devons beaucoup du succès de nos pièces. Nos réunions commencent toujours par un brief dans lequel nous lui détaillons les pièces à créer : nous lui fournissons nos dessins, et nos éventuels premiers essais couture.

Notre modéliste travaille d’abord sur une toile : c’est à dire qu’elle réalise notre modèle dans  un tissu moins précieux que la matière finale. Comme un brouillon. Ce tissus est souvent clair car il faut pouvoir y écrire les éventuelles modifications.

Lorsque la toile est satisfaisante, on passe au prototype.

Si l’imagination et la créativité peuvent s’adapter au confinement, pour la réalisation qui nécessite du matériel et des équipes, c’est plus compliqué. On prend du retard. De manière générale dans la plupart des boutiques, soyez prêtes à ce que les collections automne hiver prochaines soient incomplètes et arrivent plus tard. On ne peut évidemment pas faire de réunion avec notre modéliste ni avancer sur la partie prototype avec les ateliers dont on parle juste après.

 

3/ Prototypes

Un prototype, c’est un premier essai du modèle dans le tissu définitif. Cela permet d’ajuster la coupe, le tombé et tous les détails. Valider que tous les éléments du vêtements fonctionnent bien ensemble et s’accordent joliment.
C’est une étape très longue et il faut souvent réaliser plusieurs prototypes pour obtenir un produit parfait.

Quand tout est validé, on commande les matières et les fournitures nécessaires et c’est à la production de prendre le relais. On parle de cette étape dans notre vidéo précédente. 

 

Pour conclure

Cette crise suscite en ce moment de grands débats dans le milieu de la mode. Des grands créateurs comme Armani, s’offusquent de ce qu’elle est devenue: une production à outrance qui a perdu pieds avec la réalité. 

Ils dénoncent, le rythme frénétique qui impose de présenter sans cesse de la nouveauté, une collection à peine rentrée est obsolète en quelques semaines et remplacée par la suivante. 

Ils pensent aussi au décalage absurde des saisons : on solde l’été début juillet pour y installer les manteaux et les bottes, alors qu’en décembre, on nous présente des maillots de bains et des robes légères avec les collections “croisière”.  

Puisqu’on parle de création, ne nous laissons pas influencer par des tendances éphémères qui déclassent les vêtements aussitôt acquis. Choisissons des pièces intemporelles, qui s’adaptent et qui durent. 

“Moins mais mieux” doit devenir le nouveau mantra des créateurs mais aussi des clients.


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.

JE SOUSCRIS À LA NEWSLETTER

Taille

Inscrivez-vous à notre newsletter